Archives des femme - Elimu

Dr. Green, la femme afro-américaine qui guérit le cancer grâce aux nanoparticules!

Le Dr Hadiyah-Nicole Green est devenue la première personne à guérir avec succès le cancer chez la souris à l’aide de nanoparticules activées par laser, selon Black Culture News. Elle est également est la deuxième femme afro-américaine à obtenir un doctorat en physique de l’Université de l’Alabama à Birmingham.

Contrairement aux traitements anticancéreux traditionnels, la technologie révolutionnaire et unique des nanoparticules du Dr. Green, qui s’est avérée efficace pour guérir le cancer après avoir été testée sur des souris dans les 15 jours, ne nécessite pas de chimiothérapie, de radiothérapie ou de chirurgie. Le Dr. Green a reçu une subvention de 1,1 million de dollars du Département américain des anciens combattants pour étendre sa recherche sur le traitement du cancer par nanoparticules.

Le Dr. Green est devenue orpheline à un très jeune âge et a été élevée par sa tante et son oncle à St. Louis, Missouri. Elle a été la première de sa famille à fréquenter l’université. L’intérêt du docteur pour le traitement du cancer découle du fait d’avoir été témoin de la mort de sa tante, Ora Lee, qui souffrait d’un cancer, et de son oncle, le général Lee Smith, qui a également reçu un diagnostic de cancer et a subi les effets secondaires négatifs d’un traitement de chimiothérapie.

Hadiyah-Nicole Green est, sans surprise, très instruite. Dans sa quête pour lutter contre le cancer, elle a obtenu son baccalauréat en physique et optique de l’Université Alabama A&M et plus tard, elle a obtenu sa maîtrise en physique de l’Université de l’Alabama à Birmingham, pour laquelle elle a reçu des bourses complètes. Après avoir obtenu ses diplômes, elle est passée au Comprehensive Cancer Center pendant cinq ans et au département de pathologie pendant un an, selon afrotech.com.

 

Actuellement, la Ora Lee Smith Cancer Research Foundation de Green, l’organisation à but non lucratif qu’elle a fondée à la mémoire de sa tante, continue de lutter contre le cancer à l’aide de nanoparticules activées par laser et se concentre sur sa mission de rendre le traitement du cancer accessible, abordable et efficace. Elle consacre également du temps à aider les jeunes étudiants noirs.

Les progrès dans les traitements/remèdes contre le cancer sont très importants. Selon l’American Cancer Society, aux États-Unis seulement, environ 606 520 personnes mourront d’un cancer en 2020, ce qui équivaut à 1 660 personnes mourant chaque jour d’un cancer en 2020. Environ 69% des personnes diagnostiquées avec un cancer entre 2009 et 2015 étaient en vie cinq ans après leur diagnostic. C’est plus que les personnes qui ont reçu un diagnostic de cancer entre 1975 et 1977. Entre ces années, 49 personnes sur 100, soit 49%, étaient en vie cinq ans plus tard.

Le Dr. Green est une fierté pour sa communauté et s’inscrit dans la lignée des brillantes femmes afrodescendantes qui agissent, comme Sandra Musujusu, Kofo Akinkugbe, Epsy Cambell Barr et tant d’autres !! Merci à elles!

 

Source : blackentreprise.com